Extrait de la revue Sources n° 48 – www.sources-vivre-relie.org

Entretien avec Éric et Sophie Edelmann

Éric Edelmann a fondé l’ashram Mangalam, au Québec, où il enseigne depuis 1992. S’il doit l’essentiel de sa formation à Arnaud Desjardins, qu’il a rencontré à 22 ans, il a aussi été profondément marqué par sa relation avec plusieurs maîtres spirituels comme Sensei Deshimaru, le XVIème Karmapa, Kalou Rinpoché et Dudjom Rinpoché. En 2008 Arnaud Desjardins l’a désigné comme le futur détenteur de cette lignée appartenant à l’Advaita Vedanta. Docteur en philosophie, il est l’auteur d’une dizaine de livres. Élève de longue date d’Arnaud Desjardins, Sophie Edelmann transmet aujourd’hui ce qu’elle a reçu de lui. Elle a rencontré à 23 ans celui qui deviendra son maître par l’entre- mise d’un de ses livres. Elle termine ses études d’écologie et devient chargée de mission à la Fondation de France, tout en effectuant de fréquents séjours à Font d’Isière puis à Hauteville. En 1998, elle rencontre Éric Edelmann et s’associe à son destin, quittant la vie parisienne pour la vie d’ashram au Québec, où elle élèvera leurs deux enfants.

Que signifie le titre de votre livre Dites-leur de viser haut ! ?

Éric : Arnaud Desjardins venait chaque automne à Mangalam donner des enseignements. Au printemps 2011, alors qu’il était à Hauteville, il a transmis un dernier message à ses élèves québécois par la voix de l’un de ses proches collaborateurs qui allait s’envoler pour le Québec : « Dites-leur de viser haut ! » Ce titre nous est apparu comme une évidence pour notre livre. Sans doute devait-il sentir sa fin prochaine, alors qu’il n’y avait pas de signes avant-coureurs… Quelques mois plus tard, en effet, il allait être emporté, à l’âge de 86 ans, des suites d’une attaque cardiaque. […]

Cliquez ici pour lire l’article complet en pdf